top of page

The Roundup : un buddy movie efficace

Dernière mise à jour : 2 févr. 2023

L’ouverture de L’étrange Festival s’est réalisée dans la joie et la bonne humeur avec un film coréen : The Roundup en première française pour la projection.



The Roundup, la rafle en français, est un film policier coréen du réalisateur Lee Sang-Yong à la filmographie bien fournie.

Le super flic Ma Seok-do et son capitaine, Jeon Il-man doivent aller récupérer un suspect coréen au Vietnam. Manque de bol, les voilà immergés dans un vague de meurtres perpétrée par un gangster, Kan Hae-sang qui assassine sans vergogne des touristes et des hommes d’affaire fortunés pour l’argent (et un poil pour le plaisir aussi, faut pas se le cacher…). Cela tape particulièrement sur les nerfs de nos deux flics qui décident d’arrêter ce fou dangereux, mais à leurs risques et périls.


The Roundup est un second opus à The Outlaws datant d’il y a quatre ans, mais pas de problème pour voir ce film indépendamment de l’autre. Vous comprendrez quand même l’histoire.

C’est la star sud-coréenne et désormais internationale : Ma Don-Seok qui joue le rôle du héros invincible, face à Son Seok-Gu en parfait psychopathe terrifiant et glaçant de cruauté ainsi qu’un charisme remarquable (un film n’est-il pas bon par rapport au niveau de son méchant ? Et bien là on peut dire qu’il est très très réussi)

The Roundup est ce qui manque désormais à Hollywood, un buddy movie plein d’aventures, de tensions et d’humour. Le rythme ne lâche rien, on est emporté dans un tourbillon de méchants, poursuivant des méchants qui poursuivent eux-mêmes de méchants et c’est très drôle.

C’est efficace, on ne s’ennuie pas et chaque personnage est très bien travaillé, même si la réalisation reste très classique.


Un petit bémol cependant, sinon ce serait trop parfait, le super flic Seok-Do est franchement trop invincible. Pas une minute, nous ne craignons qu’il lui arrive quoi que ce soit tellement sa force et son courage sont ridiculement indécents. Il n’a quasiment aucune éraflure durant tout le film. Un peu too much, même si on ne lui en voudra pas.

On regrettera aussi l’absence complète des femmes dans ce rodéo testostéroné de 1h46, à part Park Ji Young qui joue un rôle mineur mais avec une présence absolument parfaite. Pourtant ils ont des bonnes comédiennes en Corée, capables de mettre un pain aussi bien que tous les hommes de ce film. Car oui, c’est un film d’action, avec de jolies cascades de voitures et de bagarres, où on comprend quelque chose aux différents mouvements (pas comme la plupart des nouveaux films Marvel, exemple pris au hasard…).



Vous pouvez découvrir cette pépite de film d’action durant L’étrange Festival le Samedi 10 Septembre à 21h, sinon, et bien je ne sais pas, car à l’heure où je vous écris cet article, le distributeur ne m’a rien dit sur sa visibilité française.


51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

댓글


bottom of page