• sandy

LE GENE ATLANTIS - de A.G Riddle

Bonjour à tous! Ici Sandy, je vous retrouve dans une chronique écrite pour vous présenter ma dernière lecture: le gène atlantis de A.G Riddle parut aux éditions Bragelonne le 14 Aout 2019 et traduit par Frédéric Le Berre. Un thriller avec des touches de science fiction! c'est partit pour la découverte.

Et la présentation:


En lisant le résumer de ce livre, je m’attendais a un bon vieux thriller, avec une dimension médicale/génétique, peut-être à 3 points de vue ( les chercheurs en antarctique, kate warner et david vale). Mais cela n’est pas le cas, je me suis sentie noyée sous les points de vue. Chaque chapitre pendant un peu plus de 100 pages présentent un point de vue différent, de personnage que nous ne reverrons pas forcement. J’ai du lire ce livre avec un carnet de notes pour en pas me perdre entre les noms, les endroits, et ce a travers le monde entier.

Mais sur les 9 premiers chapitres, nous avons déjà 6 points de vue, se déroulant en plus à des endroits très différents du monde, sans rapport aucun les uns avec les autres. Et cela continue un petit moment avant que certaines pièces s’assemblent .   Pour moi ça a rendu le « début » de l’histoire très compliqué à suivre. On ne sait pas à quel début de fil rouge se raccrocher, et on attend le moment où les histoires de vie vont se retrouver entremêlé.

Voici un extrait du livre pour vous donner une idée du style de l’auteur





En parlant du style, un autre élément qui n’a pas su me convaincre c’est le style au sens large. Les chapitres font parfois une seule page parfois dix. Les scènes sont parfois très décrites et parfois moins. J’imagine que l’auteur a voulu donner à l’œuvre un rythme soutenu, un peu comme un film d’action ou une série où on verrait plusieurs choses très vites. Mais dans un livre j’ai eu plus de difficulté avec ce style très télévisuel. Parfois l’auteur parle très longuement d’un personnage dans un chapitre, avant qu’il ne meure tout bonnement. Pourquoi ? Je veux dire, ça joue sur l’affect aucun problème, mais je ne suis pas certaine que cela fasse vraiment avancer l’histoire.

Malgré cela, après quelques pages sautées, et beaucoup d'autres lus, on avance assez pour commencer à voir l’histoire elle-même émergée. Cette histoire de complot, de génétique, difficile de vous en dire beaucoup plus sans vous spoiler l’histoire elle-même ( comme souvent dans les livres à enquêtes).   Le rythme devient alors plus haletant, bien que l’on ait toujours du mal à démêler certaines choses les unes des autres. On dévore les pages jusqu’à la fin.

Ce livre est le premier d’une trilogie. Il aborde des thématiques actuelles, et nous fait parfois nous interroger sur nos propres actes ou motivations. Je lirai le tome 2 et le tome 3 en espérant que les écueils que j’ai trouvés à ce premier tome ne faisaient partie que de « l’introduction » de l’histoire. Car le livre se termine sur un gros gros cliffhanger et j’ai BESOIN de savoir ce qui va arriver.

Une dernière chose, c’est un roman très « scientifiques » à la fin du livre vous trouverez un site internet (en anglais par contre, mais avec internet maintenant…) qui donne beaucoup de détails et d’explications sur les faits historiques ou scientifiques qui étayent ou inspirent l’œuvre.

En résumé je recommande ce livre si : - vous aimez les longs thriller - aimez les intrigues dans des intrigues dans des intrigues - aimez les sujets actuels (écologie, génétique, espionnage, recherche…)

Je ne recommande pas ce livre si : - vous n’aimez pas les gros pavés ( un peu plus de 600 pages) - voulez un livre en un tome - n’avez pas la mémoire des noms comme moi ( ou alors avec un super carnet ! ). N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, si vous l'avez lu ou si vous le découvrez^^! A bientôt sur le PPG! Sandy

204 vues

© 2016 L'étrange Lucarne Copyright