• Isabelle

J'ai vu... Batman Ninja

Mis à jour : 24 oct. 2019


Ceci est une critique du film Batman Ninja, si vous ne voulez pas en savoir plus, je vous recommande fortement de ne pas lire la suite, sinon, régalez-vous !


J'ai eu le grand plaisir et la grande surprise de découvrir un véritable oeuvre d'art... oui oui, vous avez bien lu, Batman Ninja est sans conteste un film qui pourra rester dans les annales de l'animé comme une bizarrerie étonnante, déroutante et vraiment bien réalisée.

Je me suis tatée longuement avant de prendre mon courage à deux mains pour aller jusqu'à la salle de projection de Warner Bros pour aller voir ce film, qui était déjà annoncé comme une sortie direct to DVD. Déjà, là, on se dit qu'on peut perdre son temps, en plus le titre donne un petit côté ringard et avec la multitude de films de super-héros qui s'installent et se confrontent actuellement depuis 10 ans, surtout avec la qualité et l'impressionnante artillerie de Marvel, DC parait assez faiblichon et mal placé pour nous sortir un énième film sur Batman. Surtout que les derniers live étaient plus bof-bof.

Mais, bon, l'instinct, la curiosité, peut-être un petit côté masochiste, m'ont poussés à aller voir la projection de ce film, déjà sortie en DVD depuis le 09 Mai chez tous vos bons revendeurs.


Alors Batman, qu'est-ce que ça raconte ? C'est l'histoire d'un mec qui porte un costume de chauve-souris... non je rigole... Si vous êtes un vrai geek, vous devez déjà connaitre au moins un minimum l'histoire de Batman, célèbre super-héros à l'âme plutôt noircie et un poil déprimé.

Non l'histoire de Batman Ninja est sans doute la plus originale de toutes les histoires de super-héros adaptées pour les live ou les animés. Figurez-vous qu'au tout début du film, vous retrouvez Batman, ses amis et ses meilleurs ennemis vivant au Japon. Ils parlent donc japonais, vivent Japon et donc sont très sexistes. Oui parcequ'il faut bien lui trouver un défaut à ce film. Alors parlons en tout de suite. Il y a trois meufs : Catwoman, Harley et Ivy. On peut voir aparaître vaguement aussi une bimbo au pieds d'un des méchants, en mode pot de fleurs. Les 3 nanas ne servent pratiquement à rien, à part apporter à boire aux mecs et montrer qu'elles sont bien équipées niveau airbag. Oui nous sommes au Japon, avec un film réalisé par des Japonais, donc il ne faut pas s'attendre non plus à une évolution idéale de la position des personnages féminins.

Voilà, ça s'est fait. Revenons à tout ce qui est bien... Donc une fois la surprise d'entendre Batman parler avec la voix de Kôichi Yamadera (célèbre doubleur d'animés au Japon notamment pour des films comme Vampire Hunter ou Ghost In the Shell), on s'y habitue vite, surtout que l'univers est cohérent avec tout le reste.

Car oui, Warner et DC ont pris le partie, et c'est drolement gonflé de leur part, de laisser complètement libre les japonais pour réaliser ce nouvel opus de Batman. Ce qui est une très bonne chose.


Après une bataille acharnée entre clan des gentils et clan des méchants dans le Japon moderne, voici qu'un des big boss utilise une machine à voyager dans le temps. Nous retrouvons donc tout notre petit groupe au Japon... médiéval !! Alors là ça rajoute une couche supplémentaire dans l'étonnement mais ça ne s'arrête pas là.

Je ne vous raconterai pas l'histoire loufoque et finalement très attachante qui se déroulera devant vos yeux ébahis , les surprises sont légions et c'est un vrai bonheur.

Par contre je peux vous parler des design choisis, très déstabilisant mais qui font de ce film ce que j'ai appelé au début de cette critique : une oeuvre. Ils ont utilisé des techniques informatiques évidemment, de la 3D, mais aussi des techniques classiques de l'animé. Ils ont même poussé le bouchon à montrer un passage incroyable sur la vie du Joker qui a une amnésie et décide de vivre avec sa tendre en tant que pauvre paysan. Les dessins dans cette séquence sont particulièrement bien travaillés, sur le coup on se pose des questions, puis on entre dans ce sous-univers. A croire que Nolan était de passage par là.

Difficile de vous décrire plus ce film sans vous révéler plus, mais je vous conseillerai, puisqu'il est sorti en DVD, de le voir en japonais, car ce film a été travaillé pour, et cela fait entièrement partie de cette création.

Au final, une merveilleuse surprise, très très étonnante, où vous devez vous laisser entraîner en oubliant totalement tous les principes et le passif que vous connaissez déjà sur l'univers DC.

A voir sans modération...


#film #DC #Isabelle #Japon #Animation #Manga

12 vues

© 2016 L'étrange Lucarne Copyright