• Isabelle

J'ai vu... Rampage hors de contrôle

Mis à jour : 24 oct. 2019


Ceci est une critique du film "Rampage hors de contrôle", si vous ne désirez pas être spoilé, ne la lisez pas !


J'ai vu Rampage hors de contrôle, un film catastrophe, c'est le cas de le dire... C'est l'histoire d'animaux qui se transforment en monstres géants et sanguinaires, détruisant tout sur leur passage à cause d'un méchant virus créé par une grosse firme du type Monsanto , tiens par exemple. Heureusement ! Et oui, sinon il n'y aurait pas d'histoire, le primatologue David Okoye (interprété par Dwayne Johnson) veille et va sauver le Monde, enfin Chicago ou du moins une partie...

Alors d'abord moi j'étais toute contente de voir enfin un nouveau film catastrophe avec des gros monstres un peu différents de énièmes Godzilla et King Kong. On se retrouve encore une fois avec un gros gorille mais bon celui là est plutôt sympathique pendant une partie du film. Bien enfoncée dans mon fauteuil, j'attendais LE grand spectacle mais après une introduction dans l'espace plutôt bien fichue, ça retombe très vite comme un soufflé. Mais d'où vient cette histoire ? C'est une adaptation de loin par temps de brouillard, du jeu video du même nom qui date des années 80.


Ici le but était clairement d'intégrer les scènes cultes du jeu où les méchants gros monstres qu'on incarnait, montaient sur les tours et détruisaient tout sur leur passage, y compris les pauvres militaires. Tout le reste, on s'en fiche ou presque.

Alors, est-ce qu'un gros film catastrophe a besoin d'une histoire bien construite, de personnages profonds, de messages psychologiques poussés ? Pas forcément, mais quand ça manque, difficile de s'attacher aux héros, d'avoir peur pour lui, d'avoir tout simplement la moindre émotion à part le "Oh le joli effet spécial". Et encore, manque de bol, les effets spéciaux n'ont pas été particulièrement bien travaillés, selon les séquences du film. On sent bien que les petits plans ont été donnés à faire par des boîtes extérieures au fin fond du Pakistan. D'où parfois des problèmes de taille du singe, qui varie plus ou moins, alors que certains plans du début sont plutôt bluffants... Les scénaristes sont donc restés coincés dans les années 90 : avec des héroïnes inexistantes si ce n'est limite sexistes, des méchants sans aucun charismes, des dialogues cousus de fil blanc., sans compter la réalisation pauvre, sans aucun charme. Brad Peyton ne prend aucun risque et se contente du minimum légal, on est loin de "San Andreas" qui nous faisait serrer des fesses par ses petites séquences de suspens pas trop mal faites ou du sympathique "Voyage au centre de la Terre". D'ailleurs Brad Peyton retrouve encore une fois son acteur fétiche Dwayne Johnson, le seul à sauver la face de ce film. Dwayne est toujours aussi surprenant. On voit bien qu'il travaille ses rôles autant que faire ce peu, et malgré un personnage peu développé, il nous sort un jeu attachant, plein de bonnes intentions, un poil trop poussé par la mise en scène de son réalisateur, mais tellement mieux que la majorité des autres comédiens.

Vous aurez également la surprise de retrouver l'excellent Jeffrey Dean Morgan, pour les fans de Walking Dead, c'est Negan, le super méchant dans toute sa splendeur.


Ca aurait été une bonne surprise, si finalement le personnage n'était pas un copier-coller de celui de Walking Dead. Quel intérêt ? une belle déception que de vouloir absolument recaser le succès d'une autre production ailleurs. Au lieu de créer un vrai personnage à la hauteur du comédien qui l'incarnera. Vous l'aurez compris, Rampage hors de contrôle est une belle déception. Bien dommage en ces temps où les super-héros squattent allègrement les écrans...

#fantastique #cinéma #Isabelle #film

7 vues

© 2016 L'étrange Lucarne Copyright