• Isabelle

J'ai vu... "Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar"

Mis à jour : 24 oct. 2019


J'ai vu "Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar" et en voici une critique donc avec des SPOILS, alors alerte ne pas lire si vous ne l'avez pas vu !


Les "Pirates des Caraïbes" c'est comme le Beaujolais, on a l'impression qu'il y en a un chaque année. Et bien non ! Le tout premier date quand même de 2003, il y a donc 14 ans ! Mais on peut dire qu'ils sont envahissant et que quand on en voit un, on a l'impression de tous les avoir vus. C'est un peu ça la problème : une recette miracle que Disney a trouvé pour qu'on puisse revivre les enivrantes aventures de nos copains les pirates.

Alors voici revenir Johnny, toujours aussi saoul, toujours aussi bien fichu. Disney se permet même de nous faire une séquence émotion en le rajeunissant numériquement, ça marche bien, il reste encore un poil de "non vie" dans les yeux que les SFX n'arrivent pas à effacer, mais on y est presque. Bientôt nous pourrons remplacer ces sales comédiens qui coûtent une blinde, par des images qui ne demanderont pas d'avoir une loge particulière et du caviar à volonté, qui ne tomberont pas malade et pourront enchaîner 100 scènes avant d'avoir envie de faire pipi. Mais ! On y est pas trop encore, ils peuvent respirer.


Faut dire que en allant voir un pirate, on ne s'attend pas à trop réfléchir. Les scènes époustouflantes s’enchaînent, on rigole, on se mordille les doigts. Mais que va-t-ils leur arriver ensuite ? Oui ça marche.

Mais que reste-t-il en sortant. Malheureusement aps grand chose. La même musique répétitive, on reconnait le thème quand même. D'ailleurs quand il apparait, vous savez qu'une grosse scène d'action va se produire, alors on se cale au fond du siège et on observe, ébahit, Johny bondir d'un toit à un autre, se faire traîner sur des mètres par une grange, elle -même tirée par des chevaux. Les pirates fantômes/zombies sont toujours aussi classes et c'est d'ailleurs eux qu'on attend avec impatience.


Cependant dans celui-là, il y a un petit changement. Une petite touche d'émotion sympathique quand le papa reconnait sa fille et sacrifie sa vie pour elle. Mais qu'est-ce qu'ils ont en ce moment, chez Disney, avec les relations père/fille ? Ca a commencé avec leur animé : Brave. Dernière il y avait un film incroyable de sensibilité et de violence avec "Logan. Là, c'est pareil. On a la glotte qui tratremblote quand même un peu. On remarquera que les mamans sont souvent absentes dans ces cas là d'ailleurs,où elles meurent. Pas de chance. Donc oui, il y a des histoires familiales cachées même dans les gros blockbusters, comme quoi... Ensuite on se pose une question : tous les mauvais sorts ont été levés. Ca veut dire quoi ? Que dans le sixième opus, il n'y aura plus de squelette/zombie/fantome pirate ? Mais si ! Puisque à la fin, après le générique... ah ! vous êtes pas resté après le générique ? ! Haaaan bah tant pis pour vous alors ! Il va falloir vous y habituer, c'est devenu une mode. Donc dans l'après-générique, on entre-aperçoit à priori Davy Jones, le méchant poulpe du Pirate des Caraïbes 2. Alors est-ce lui ? Mystère... Encore plus mystérieux est de savoir pourquoi il n'aurait pas repris sa forme humaine. Enfin un Pirates de plus qui ne restera pas dans toutes les mémoires.


#cinéma #Isabelle #Disney

4 vues

© 2016 L'étrange Lucarne Copyright