top of page
  • Photo du rédacteurPeggy

5 bonnes raisons de regarder Destin, la Saga Winx

Winx Club, vous vous souvenez ?

C’est cette série animée créée par Iginio Straffi diffusée en France de 2004 et 2013 dont les héroïnes sont 6 fées : Bloom, Stella, Layla (Aïsha dans la version d’origine), Musa, Tecna et Flora. Elle a réuni des millions de fans à travers le monde.



En 2021, Netflix en a proposé une version en prises de vue réelles. « Destin, la saga Winx » reprend les aventures du groupe de fées. Durant 2 saisons, l’histoire tourne autour de Bloom, une jeune femme dont les pouvoirs liés au feu se sont dévoilés de manière dramatique et de ses camarades. Malheureusement pour ceux qui ont apprécié, l'annonce est tombée autour du 1er novembre: il n'y aura pas de 3ème saison!

Malgré tout, elle gagne à être regardée et voici pourquoi:


Netflix propose un reboot pour un public plus averti

Si vous avez été fan de la série animée, vous aurez l'impression que les petites fées ont enfin grandi. En effet, pour ceux qui ont suivi, la série animée a évolué vers un univers plus enfantin lors des dernières saisons. Cela n'a pas forcément plu à tout le monde. L'ambiance est un peu plus noire, plus sexualisée aussi. Certains diront que ce n'était pas nécessaire, d'autres trouveront que cela ajoute du piquant. Pour les fans qui sont devenus parents, c'est la possibilité de regarder une série féérique en disant à leur progéniture qu'elle est trop jeune pour être devant la télévision.


Destin fait voyager

Les amoureux des beaux décors seront conquis. Peut-être reconnaîtront-ils les paysages irlandais. Même si Alfea reste fictif, une grande partie de la série est tournée sur les terres de Bray et de Ashford, non loin de Dublin. Il y règne une atmosphère qui rend tangible l'existence du Petit Peuple, cher aux légendes celtiques. Dans cette série, on retrouve le savant mélange entre la vie actuelle et les croyances d'antan.


La série a créé une polémique chez les fans

La production a pris quelques libertés avec certains personnages notamment concernant leur existence, leur ethnie et/ou la couleur de leur peau. Tecna a disparu, Béatrix fait ses études à Althéa, Flora n'apparaît pas avant la seconde saison. Mais ce qui a fait bouger la communauté, c'est la "transformation" de Musa. Elle a changé de pouvoir, mais aussi d'origine. De fée de la musique, elle est passée à fée de l'esprit. Apparentée à la Chine dans Winx Club, elle est interprétée par Elisha Applebaum dans le reboot. Cela aura permis de créer une petite controverse toujours bénéfique à l’heure actuelle. L’important, c'est d'avoir un peu de visibilité, n'est-ce pas? Toutefois, il y a un effort de représentativité.


Les femmes sont à l'honneur

Le casting féminin permet de découvrir de nouveaux talents féminins. 6 actrices sont sur le devant de la scène. Vous avez peut-être reconnu Abigail Cowen (Bloom) déjà présente dans Les nouvelles aventures de Sabrina ou The Stranger things. Stella est interprétée par Hannah Van der Westhuysen, détestable dans son rôle de princesse hautaine au début de la première saison. à leur côté, vous (re)découvrirez Alisha Applebaum (déjà citée), Precious Mustapha, Sadie Soverall, Paulina Chavez ou encore Eliot Salt qui interprète une fée qui n'apparait pas dans la série originelle.



Une fée inédite

Dans la 1ère saison, Terra semble remplacer la fée des plantes, Flora.

Comme son nom l'indique, elle est fée de la terre. Elle donne l'impression d'être gentille, enjouée. Son verbiage incessant cache mal ses complexes, ses angoisses, ses frustrations.

Terra, c'est la fille trop sympa, trop bavarde, trop serviable qui cache son mal-être. Si on regarde la norme alféenne, elle est grosse. La scène de la salle de bain montre à quel point elle le vit mal. Elle fait tout pour être la fille parfaite, travailleuse, obéissante. Ce sont des caractéristiques que l'on attend souvent des filles, puis des femmes. Parfois, le vernis craque. Pour compenser, les scénaristes en ont fait une amie fidèle, dotée d'une détermination et d'un sang-froid à toute épreuve lors des situations périlleuses. Bien qu'elle soit respectueuse des règles, elle les enfreint sans sourciller dès qu'il s'agit de venir en aide aux personnes qu'elle aime.

[Attention spoiler]

Elle fait son coming-out en saison 2. On le voit venir dès la première saison, mais la conversation avec sa cousine est libératrice, même en dehors de l'écran.


L'originalité lors des conversations

Et voilà, encore une série qui s'arrête avant de connaître le dénouement. Lors de ces fameuses conversations de fin de soirée sur les frustrations de binge watcher, ce nouveau titre fera sensation. "Comment? Vous ne connaissez pas? Mais si, souvenez-vous de la série Winx Club! Et bien, ils en ont fait un reboot..."

Succès garanti!


30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page